Retour

Etat de Genève

Ventilation dans les habitations avec récupération de chaleur

Cette subvention est allouée pour une nouvelle installation de ventilation double-flux dans des bâtiments de logements existants.

Fiche M-09

GEnergie
  • CHF 30.-/m2 * SRE concernée

    Lire plus
  • Diminution du besoin en chaleur pour l’aération et la ventilation

    Lire plus
  • Investissement entièrement déductible comme une charge d’entretien mais apporte une plus-value à l’estimation de la valeur fiscale de l’immeuble

    Voir avec l’administration fiscale cantonale pour le détail d’exécution.

    Lire plus

Une ventilation optimale

Pour que le renouvellement mécanique de l’air dans un logement fonctionne à la perfection, la planification et l’exécution doivent être réalisées de façon très précise. Toute installation de ventilation doit répondre aux exigences de qualité suivantes :

  •  Protection contre le bruit 
  •  Filtre pour l’air entrant 
  •  Nettoyage et hygiène 

 

Variantes et exigences standard

  • Les installations de ventilation assurent un renouvellement de l’air dans l’habitation même lorsque les fenêtres restent fermées. En assurant une ventilation contrôlée, elles réduisent les déperditions thermiques résultant d’une ventilation excessive par des fenêtres aux menuiseries défaillantes ou ouvertes trop longtemps. Certains composants supplémentaires, proposés en option, améliorent l’efficacité énergétique des installations de ventilation domestiques. 
  • L’aération douce est une installation de ventilation simple très fréquemment utilisée dans les bâtiments à haute efficacité énergétique. Elle possède un dispositif qui permet d’insuffler l’air neuf et d'extraire l’air vicié, ainsi qu’une récupération de chaleur. Dans les maisons Minergie, l’aération douce fait partie de l’inventaire de base des installations techniques domestiques.

 

recuperation chaleurRécupération de chaleur

  • Les aérations douces sont équipées par défaut d’un module de récupération de chaleur (RC). L’air entrant est chauffé par de la chaleur provenant de l’air sortant, ce qui réduit les déperditions de chaleur par la ventilation. Des études menées par la Haute école de Lucerne ont montré que ces installations de ventilation contribuent à réduire les déperditions thermiques de plus de deux tiers par rapport à des logements ne disposant pas d’une aération mécanique. 
  • La consommation électrique des installations de ventilation est faible et peut dépendre du soin porté à la planification et au choix des appareils. Il est également important de veiller à conserver de faibles vitesses d’air, à choisir des conduites à faible résistance et à utiliser des ventilateurs présentant un rendement élevé.

 

Le système compte deux réseaux de conduits, au lieu d'un seul pour le simple flux :

  1. Le premier insufflant l’air neuf dans les pièces de vie (le salon et les chambres)
  2. Le second expulsant l’air vicié à partir des pièces de services (la cuisine, la salle de bain et la buanderie).
  3. Il n’y a pas d’entrées d’air extérieur dans les pièces principales mais des bouches d’insufflation en provenance d’une entrée d’air unique.
  4. Les calories de l’air vicié expulsées de la maison servent à réchauffer l’air neuf filtré provenant de l’extérieur grâce à l’échangeur. Cela évite la sensation de froid que l’on peut avoir avec le phénomène de dépression d’une ventilation simple flux.

simple flux

 

Le Programme Bâtiments – vidéo explicative

Conditions d'obtention

  • Seuls les appareils avec amenée d'air, évacuation de l'air vicié et récupération de chaleur sont encouragés financièrement.
  • Renouvellement de l’air approprié (par exemple : de 0,3 à 0,6).
  • Puissance spécifique de débit ≤ 0,42 W/ (m3/h).
  • Les exigences du cahier technique SIA 2023 doivent être respectées.
  • Le nombre d’unités d’habitation doit être indiqué.
  • Rendement minimal de la récupération de chaleur 70%.
  • Les nouvelles gaines et les ventilateurs en classe A ou B doivent respecter des exigences du MoPEC.
  • Subvention non accessible pour les rénovations autres que l’habitat.

Liste informative et non exhaustive, pour plus d'informations, veuillez-vous référer au barème de subvention en vigueur.

Les autres mesures GEnergie

Ces mesures pourraient aussi vous intéresser.

SIG-éco21

Efficience Collectivités

Accompagnement des villes et communes genevoises en matière de transition écologique.


Jusqu'à 50% de l'investissement pris en charge.


Réduction de la consommation d’énergie, de CO2 et des déchets et accompagnement à la mise en conformité avec les politiques publiques genevoises.

En savoir plus

Etat de Genève

Assistance à maîtrise d'ouvrage énergie

Recours à un accompagnement avec un AMOen pour toutes les étapes de la rénovation de l’enveloppe du bâtiment.

(Doit être demandé conjointement à une M-10 ou M-12)

IM-06


CHF 20.-/m2 SRE plafonné à CHF 60’000


Optimisez la qualité de vos projets de rénovations énergétiques

En savoir plus

SIG-éco21

Efficience Immobilier - Action d'accompagnement

L’accompagnement Efficience-Immobilier propose des contributions aux régies pour toute action faite avec SIG-éco21.


Chaufferie
2 propriétaires : CHF 400.-
3 propriétaires : CHF 800.-
Autres solutions et autres usages : CHF 250.-


Réduisez vos émissions de CO2 et votre consommation d’électricité

En savoir plus

Etat de Genève

Pompe à chaleur eau-eau

Cette subvention est allouée pour l’installation d’une pompe à chaleur sol-eau ou eau-eau en remplacement d’un chauffage au mazout, au gaz naturel ou d’un chauffage électrique fixe à résistance.

(Subvention non cumulable avec les mesures M-05, M-07, M-10 à M-13 et M-18)

Fiche M-06


De CHF 3'000.- à CHF 23'000.-


Substitution fossile, diminution des émissions de CO2

En savoir plus

Etat de Genève

Pompe à chaleur air-eau

La pompe à chaleur air-eau utilise l’air comme source d’énergie et convient aussi bien pour le chauffage que pour la production d’eau chaude sanitaire.

(Subvention non cumulable avec les mesures M-06, M-07, M-10 à M-13 et M-18)

Fiche M-05


CHF 3'000 + 400/kW


Technologie propre sans émissions de CO2

En savoir plus

SIG-éco21

Audit PEIK PME

Réalisation d’un audit multifluide (énergie électrique, énergie thermique, eau) et identification des actions de réduction de la consommation d’énergie, de CO2 et d’eau


75% du coût de l’audit, maximum CHF 2’500


Identification des potentiels d’économies d’énergie et d’émissions de CO2

En savoir plus
Toutes les mesures